NPI – Navigation, Ports et Intermodalité

Le mensuel du transport fluvial et de l’actualité portuaire en Europe

Rubriques

La SITL 2017 dépasse les 500 exposants

Sur les stands comme dans les conférences, maritime et fluvial ont eu partie liée à la SITL 2017, tandis que le rail avait sa propre « journée du fret ferroviaire ».

 

33074018540_1b8ec20c82_o copieLa logique d’axe était respectée cette année à la SITL, les acteurs du transport fluvial étant présents sur des stands regroupant chaque hinterland derrière son port maritime. Le salon du transport et de la logistique, qui s’est tenu porte de Versailles, à Paris, du 14 ou 16 mars 2017, s’est achevé par une journée de conférences et de débats consacrés au transport maritime et fluvial. Il avait débuté par un débat sur la politique des transports entre des représentants de différents candidats à l’élection présidentielle, juste avant l’ouverture de la « journée du fret ferroviaire ». En clôture de la même journée est intervenu le secrétaire d’Etat chargé des transports. Interpellé par Christian Rose, délégué général de l’AUTF, sur l’augmentation du coût du transport ferroviaire liée à l’évolution de la tarification de l’usage de l’infrastructure, Alain Vidalies, a dressé la bilan de son action depuis qu’il a en charge le portefeuille des transports.

La conférence périodique sur le fret ferroviaire, a-t-il rappelé, s’est réunie cinq fois entre octobre 2015 et octobre 2016, aboutissant à un plan de relance du fer, qui conditionne l’augmentation des tarifs d’usage de l’infrastructure à l’amélioration de la qualité du service. Le secrétaire d’État a aussi mis en avant les investissements réalisés dans l’amélioration du réseau, notamment dans les capillaires fret, qui bénéficient d’un nouveau référentiel de maintenance. Il a encore rappelé les autres aspects du plan de relance : soutien à l’innovation technologique, mise en œuvre de trains longs sur de nouveaux axes, amélioration de la performance de l’intermodalité, notamment dans les ports maritimes…

Christian Rose, délégué général de l’AUTF, introduit le discours d’Alain Vidalies, en présence de Patrick Jeantet, PDG de SNCF réseau. Photo Étienne Berrier / NPI

Christian Rose, délégué général de l’AUTF, introduit le discours d’Alain Vidalies, en présence de Patrick Jeantet, PDG de SNCF réseau. Photo Étienne Berrier / NPI

Alain Vidalies n’a pas davantage évoqué le transport maritime ou fluvial, passant du transport ferroviaire au secteur de la logistique, dont il a souligné l’importance, rappelant la présentation il y a un an de la stratégie nationale France logistique 2025, dont le conseil d’orientation et de suivi doit se réunir pour la première fois le 21 mars prochain. Le secrétaire d’Etat a aussi rendu compte de la mise en place de l’équipe pilotée par Michel Savy, qui doit approfondir le travail de rédaction d’un atlas des entrepôts logistiques et créant un réseau d’observation du secteur.

La logistique rafle les prix de l’innovation

Hors des salles de conférence, du côté des stands des entreprises et autres organismes, 2017 est un bon millésime pour la SITL, comme le souligne l’organisateur, le président de Reed Exhibitions Transport & Logistics, Alain Bagnaud : « Avec plus de 500 exposants, SITL Paris 2017 enregistre une forte progression. Tous les secteurs se développent, avec une présence forte des constructeurs de véhicules industriels autour des solutions gaz en particulier, mais aussi des systèmes d’information et de l’intralogistique sous la pression de la révolution numérique. À noter aussi, le retour du ministère russe des Transports avec son ministre ».

Les prix de l’innovation ont été décernés le 16 mars, avec un palmarès placé « sous le signe de la distribution urbaine, de l’automatisation, de la digitalisation et de la performance logistique », comme le souligne l’organisateur. Le prix « intralogistique » est allé à Getra pour sa solution de banderolage avec un film écologique. PTV Group est distingué dans la catégorie « systèmes d’information » pour son système de communication des ETA. Pour les « équipements de transport », c’est Libner qui tire son épingle du jeu avec une plate-forme élévatrice intégrée à l’arrière de la carrosserie du camion. Enfin, Wing s’est vu attribuer le prix « service de transport et logistique » pour son service permettant l’adaptation des boutiques au retrait des achats effectués en ligne.

Laisser un commentaire