NPI – Navigation, Ports et Intermodalité

Le mensuel du transport fluvial et de l’actualité portuaire en Europe

Rubriques

Port de Bruxelles : hausse du trafic, baisse du transit

Le tonnage manutentionné au port de Bruxelles (4,5 Mt) est en hausse de 2,7 % en 2016, avec +50 % pour les conteneurs mais une baisse de 7,5 % du trafic de transit.

 

Bruxelles transport de palettes

Le centre de transbordement urbain de Biestebroeck, à Anderlecht. Photo Port de Bruxelles

Le port de Bruxelles, avec un trafic en hausse de plus de 50 % en 2016, a établi un nouveau record pour le transport de conteneurs. Le total reste encore modeste, puisque le terminal à conteneurs exploité par TTB a manutentionné 29 895 EVP, mais la tendance est forte puisque les 20 000 EVP obtenus en 2015 constituaient déjà un record pour le port. Les transports de palettes sont aussi en progression, avec 15 000 tonnes transportées en 2016.

Au total, le port de Bruxelles affiche près de 4,5 Mt de trafic, soit une hausse de 2,7 % par rapport à 2015. Ce pourcentage de progression est aussi celui des matériaux de construction, qui représentent 55 % des trafics du port, et des produits pétroliers, qui en représentent 27 %. La plupart des marchandises manutentionnées sur les quais bruxellois sont en provenance ou à destination des Pays-Bas, soit 60 % du trafic, tandis que 30 % des échanges ont lieu avec les autres ports belges.

Ce sont d’ailleurs les « problèmes techniques en amont de Bruxelles » et les « modifications structurelles dans les activités industrielles wallonnes » qui sont mises en avant par la direction du port pour expliquer la baisse de 7,5 % du trafic de transit, qui n’atteint que 2 Mt en 2016. Outre les 5,6 km de quais exploités en région de Bruxelles, le port de Bruxelles gère en effet aussi 14 km de voies d’eau, sur lesquelles le trafic fluvial total (6,5 Mt) a affiché une baisse de 0,7 % en 2016.

É. B.

Laisser un commentaire